Ostéopathie et rééducation sont elles complémentaires? L’ostéopathie est actuellement exclue du système de santé français . Elle est en effet non-conventionnée avec la sécurité sociale. Elle n’en demeure pas moins une discipline incontournable pour optimiser tout type de rééducation. En effet l’ostéopathe, va équilibrer la mécanique du corps, favorisant une bonne mobilité et vitalité de ses structures. « La structure gouverne la fonction ». Autrement dit, si la structure ne fonctionne pas bien, la fonction ne sera pas efficace.

Par exemple, une entorse de cheville traitée par un kinésithérapeute sera rééduquée localement (ligaments, muscles) sans prendre en compte la globalité des conséquences de cette entorse sur l’ensemble de votre corps. Or notre système corporel est une unité dont chaque partie est interdépendante des autres. En équilibrant l’ensemble du système, l’ostéopathe facilitera le travail du rééducateur et la bonne récupération du patient. C’est donc un intervenant qui potentialise la réussite de votre rééducation.

Il en va de même pour tout type de rééducation:

  • kinésithérapie
  • orthophonie
  • orthodontie
  • orthoptie
  • podologie
  • rééducation périnéale et abdominale

PS: Il arrive parfois que certains professionnels de la santé détenteurs du titre d’ostéopathe, exercent l’ostéopathie dans leur cabinet médical ou paramédical. Il est bon de rappeler que l’ostéopathie n’est pas remboursée par la sécurité sociale. Ainsi si un professionnel de santé vous propose de faire passer les actes d’ostéopathie sous couvert de séances conventionnées avec l’assurance maladie, sachez que cette manœuvre , bien que tolérée , est totalement illégale. En effet c’est un détournement de notre argent public pour l’intérêt de quelques uns (le praticien et son patient) et contre l’interêt général (le contribuable) et celui des professionnels qui vivent dignement de leur art.

La plupart des mutuelles remboursent désormais l’ostéopathie à ce jour, renseignez vous des détails de votre contrat.