122018Fév
Principes de l’Ostéopathie

Principes de l’Ostéopathie

L’ostéopathie est découverte par Andrew Taylor Still,chirurgien américain à la fin du XIXème. Ce dernier définit les concepts représentant les bases de l’ostéopathie :

  • l’unité de tout système vivant
  • l’étroite relation de la structure et de la fonction
  • le mouvement est la manifestation première de la vie
  • nécessité de la libre circulation des fluides au sein d’un organisme vivant
  • capacité du corps à produire les substances nécessaires à son fonctionnement
  • faculté d’un organisme vivant à s’auto-réguler et à surmonter la maladie
  • les lois de cause à effet
  • l’inconnaissableAndrew Taylor Still

Ces grands principes orientent la pratique ostéopathique, mais Still invite à la liberté de chaque praticien d’utiliser les méthodes de son choix pour aider ses patients.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (http://www.who.int/fr/) dans un document de 2010, voici son principe:

« L’ostéopathie (également appelée médecine ostéopathique) se fonde sur le contact manuel pour tout diagnostic et tout traitement. Elle respecte la relation qui existe entre le corps, la pensée et l’esprit et l’esprit sains et malades. Elle accorde une importance considérable à l’intégrité structurelle et fonctionnelle du corps et à la tendance intrinsèque du corps à l’auto-guérison. Les praticiens ostéopathes utilisent un large éventail de techniques thérapeutiques manuelles pour améliorer la fonction physiologique et/ou réguler l’homéostasie altérée par un dysfonctionnement somatique (structure corporelle), c’est à dire une fonction entravée ou altérée des éléments associés du système somatique, des structures squelettiques, arthrodiales et myo-fasciales et des éléments associés vasculaires, lymphatiques et neuraux . »

Cette définition moderne de l’ostéopathie, distingue pensée ( processus cognitif, activité de l’esprit) et esprit ( principe immatériel vital, substance incorporelle, âme).Ainsi dès sa découverte par Still, jusqu’à aujourd’hui, l’ostéopathie a été définie comme une discipline s’intéressant à l’être dans ses dimensions physique, mentale et spirituelle. C’est en cela qu’elle est holistique, car elle prend en compte toutes les dimensions de l’être.




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *