Mise à jour 29 octobre 2020:
Le Pôle Santé Breuer reste ouvert.
Toutes les consultations sont assurées.
Utilisez votre email de confirmation comme justificatif lors dun contrôle.
Les consultations à domicile sont possibles.
Névralgie cervico brachiale
Illustration extraite de : "Frank H. Netter, MD,Atlas d’anatomie humaine, 5 eme édition, Elsevier Masson, 2011"

Névralgie cervico brachiale

DEFINITION DE LA NEVRALGIE CERVICO BRACHIALE

La névralgie cervico brachiale est une pathologie de compression des nerfs qui émergent du cou et innervent les bras. Les symptômes de cette pathologie peuvent être une douleur du cou, ou cervicalgie, irradiant dans le bras voir l’avant bras, ou des fourmillements sur le même trajet. Cela peut aussi se manifester par des migraines et même des pertes d’équilibre. Ces symptômes sont dus à une compression ou une irritation voir une mise en tension du nerfs. Cela a pour effet de perturber le message nerveux sur le territoire du nerf sensitif appelé aussi dermatome.

Les troubles peuvent cesser rapidement avec ou sans traitement, mais s’ils perdurent, au-delà de trois mois , on entre dans le cadre des pathologies chroniques.

Le traitement allopathique de cette pathologie est un traitement antalgique, le repos et l’immobilisation, mais nous allons exposer ici l’apport de l’ostéopathie et du shiatsu dans le cadre de cette pathologie.

 LES ORIGINES DE LA NEVRALGIE CERVICO BRACHIALE

Ces troubles ont tendance à toucher les femmes autour de 50 ans. On incrimine souvent l’arthrose, les antécédents de traumatisme cervical ou les origines posturales pour donner une étiologie à ce trouble. Dans le cadres de la névralgie cervico brachiale, bien souvent l’attention est portée sur l’émergence de la racine nerveuse au niveau de son trou de conjugaison. A ce niveau, la racine est comprimée par des ostéophytes (arthrose), par un disque articulaire (hernie discale). Ces anomalies sont visualisables par imagerie médicale (radio, scanner, IRM). Pour autant il arrive que ces anomalies n’apparaissent pas à l’imagerie médicale mais les symptômes sont là.

C’est la raison pour laquelle les disciplines holistiques comme l’ostéopathie et le shiatsu proposent un point de vue plus large et global sur l’origine de ces symptômes.

LES DIFFERENTS SYMPTOMES

Les symptômes de la névralgie cervico brachiale peuvent être précédés de prodromes, c’est à dire de signes avant coureurs comme des cervicalgies, un torticolis, une raideur nucale). L’apparition des crises est progressive et la douleur est très vive. Cette douleur est intensifiée par le mouvement mais peut aussi survenir au repos et réveiller la nuit.

Le trajet de cette douleur et ses irradiations dépendent du (des) nerfs sensitif(-s) touché(-s). On désigne le territoire sensitif par dermatome qui dépend de l’étage radiculaire (l’étage des vertèbres) à partir duquel émerge le nerfs concerné. (C5, C6, C7, ou C8).

névralgie cervico brachiale ostéopathie bayonne
Illustration extraite de : « Frank H. Netter, MD,Atlas d’anatomie humaine, 5 eme édition, Elsevier Masson, 2011″

L’OSTEOPATHIE DANS LES NEVRALGIES CERVICO BRACHIALES

Le diagnostic ostéopathique va reposer sur l’étude des réflexes nerveux, sur l’approche palpatoire qui pourra mettre en évidence des tensions musculaire ou fasciales sur le trajet du nerf. L’ostéopathe rechercher méticuleusement toute compression ou tension musculaire, osseuse, ou exogène (prothèse ou matériel d’ostéosynthèse) sur le trajet du nerfs. De la même manière les muscles étant intimement liés aux fascias et aux aponévroses musculaires, l’ostéopathe cherchera les permets de mobilité du fascia qui pourraient influer sur la transmission de l’influx nerveux. (par étirement ou compression du fascias sur le nerf).

névralgie cervico brachiale-osteopathe-bayonne
Illustration tirée de : T. W. Myers, Anatomy, trains, Churchill Livingston, Elsevier, 2017

 

Il peut aussi s’agir de tensions en amont ou en aval de l’émergence du nerfs dans le système nerveux central au niveau de la dure-mère crânienne. Ces tensions se diffusent sur le névrilème (qui est une expansion des méninges) de la racine nerveuse concernée et peut contribuer à l’apparition de symptômes par perturbation de l’influx nerveux.

LE SHIATSU DANS LE TRAITEMENT DES NEVRALGIES CERVICO BRACHIALES

Dans le schéma de pensée oriental, qui sert de base philosophique et théorique pour le shiatsu, le bras et le cou sont parcourus par les méridiens, chacun rattachés à une fonction mais aussi à un esprit viscéral garant d’émotions. Ces méridiens se trouvent sur le trajets de douleurs de la névralgie cervico brachiale. Les méridiens cheminent dans les muscles et à travers le fascia et toute perturbation de la structure de ces tissus peut perturber la transmission de l’information sur les méridiens concernés. Cela peut altérer à la fois la fonction du méridien mais aussi être le révélateur d’un dysfonctionnement du méridien. Ce dysfonctionnement peut être d’origine externe (choc, coup de froid, intoxication) ou interne (déséquilibre d’un autre méridien ou émotion refoulée, non-exprimée). Le travail du shiatsushi (pratiquant de shiatsu) sera de déterminer où se trouvent ces dysfonctionnements et d’en trouver l’origine interne ou externe. Ensuite par un travail de pression, étirement sur les méridiens, les fonctions physiologiques, psychologiques, énergétiques seront équilibrées.

névralgie cervico brachiale- shiatsu-bayonne
Illustration extraite de « Shiatsu et réflexologie pour les nuls », Andrews, Dempsey, Odoul, First édition, 2009
névralgie cervico brachiale- acupuncture- bayonne
Illustration extraite de « Shiatsu et réflexologie pour les nuls », Andrews, Dempsey, Odoul, First édition, 2009

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TRAITEMENT DES NEVRALGIES CERVICO BRACHIALES PAR L’OSTEOPATHIE ET LE SHIATSU

Le traitement de la névralgie cervico brachiale en ostéopathie et en shiatsu se fait après un diagnostic global . Il est réalisé par des pressions, tensions, sur le tissu conjonctif du patient ou juste en apposant les mains sur la zone traitée jusqu’à un retour à l’équilibre tensionnel du système corporel et informationnel du patient. Les méthodes utilisées sont douces sans manœuvre forcée. (exclusion des techniques qui font craquer le cou par exemple). Le traitement peut comporter plusieurs séances en fonction de l’ ancienneté des troubles. Par exemple une névralgie cervico brachiale chronique sera plus difficile à traiter qu’une NCB récente du fait de l’empilement de plusieurs facteurs déclencheurs au cours du temps.

Nicolas TRUFFART

chercheur de sens